Bilan lecture - Décembre 2017

Coucou,

Voici mon bilan lecture du mois de Décembre...

Mes lectures finies...



 Chronique en cliquant sur 💜
  1. "Je te vois" Clare Mackintosh (Marabout) 💜💜💜💜
  2. "Le piège de verre" Eric Fouassier (JC Lattès) 💜💜💜💜 (chronique à venir)
  3. "Les disparus du pont de Pierre" Jeanne Faibre d'Arcier (Castelmore) 💜💜💜
  4. "Une douloureuse enquête" Mathias Goddon (Encre Rouge) 💜💜💜💜
  5. "L'affaire Loovet" Pauline Fraisse (L.E.A.) 💜💜💜
  6. "Les lionnes de Venise - T2 " Mireille Calmel (XO) 💜💜💜💜
  7. "Six Jours" Marion C. (Edilivre) 💜💜💜💜
  8. "L'empreinte du passé" Ninon Amey (Librinova) 💜💜💜💜💜
  9. "1789 - l'été de sang" Frédéric Michelet (Inspire) 💜💜💜
  10. "De l'ombre sur la plage" Eric Claitone (Amalthée)👎
  11. "Jingle Bells ou pas" Sophia Sagnot (Librinova) 💜💜💜💜💜 (chronique à venir)
  12. "La rue du Clocher" Martine Valladeau (Persée)  💜💜💜💜 (chronique à venir)
  13. "Phitanie - T3 - Destinée" Tiphaine Croville (Rebelle)💜💜💜💜💜 (chronique à venir)

  Et pour finir quelques chiffres...

(...) -> comparaison avec le mois précédent
13 livres lus (=)
4013 pages tournées (+391)
livres dans ma PAL 602 (+12) 
Challenge des 100 lecture : 168 (+13)
Challenge je compte mes pages: 51 826 (+4013)


Je vous souhaite un bon mois de Janvier

Mon bilan de l'année 2017

Coucou,

Et voilà, c'est parti pour la rétrospective de l'année 2017...

C'est 168 livres lus et 51 826 pages tournées. Mon dieu... je n'aurais jamais pensé arriver à de tels chiffres (mes lectures en détails ICI) De très nombreux coups de cœur mais aussi quelques déceptions (très peu heureusement). 

C'est ma participation au comité de lecture Jeunesse +12ans de Cultura. Une expérience merveilleuse qui m'a permis de découvrir de nouvelles maisons d'édition et de nouveaux auteurs. J'ai également eu la chance de lire des livres en avant-première (et j'en ai encore qui m'attendent et qui paraîtront prochainement). Je remercie tout particulièrement Virginie qui a parfaitement géré ce comité.

C'est la création du site SimPlement. Une excellente idée pour les échanges entre blogueurs indépendants/maisons d'édition et les blogueurs. 42 auteurs m'ont fait confiance pour découvrir leurs ouvrages et je les en remercie.

C'est des partenariats avec les maisons Rebelle, Taurnada, L.E.A., Inspire que je remercie. Mais aussi de nombreux auteurs qui m'ont contacté pour découvrir leurs ouvrages. Sans oublier ceux réalisés grâce aux forums de Livraddict et Babelio, ainsi que les sites Netgalley et Aviquali. Je les remercie tous pour leur confiance. 

C'est ma participation en tant que Top Lecteur France Loisirs. Une très belle expérience pour laquelle je remercie Aurélie et toute l'équipe. 

C'est de trop nombreux achats. Ma PAL ayant dépassé le seuil fatidique de 600 livres (vous pouvez la découvrir ICI) Je me dis souvent que je devrais arrêter d'aller flâner sur les autres blogs, sur les groupes de lecture Facebook, sur instagram, twitter,... mais j'en suis tout bonnement incapable. 

C'est en cette fin d'année la création de ce tout nouveau blog. Je n'aimais plus la présentation de l'ancien et j'étais surtout gênée par la quantité de pub (non voulues). Celui-ci est donc encore en pleine construction. Le principal est fait mais j'espère trouver le temps pour y retranscrire mes anciennes chroniques. 

C'est le fait que je lise "enfin" en numérique. Et oui, après plusieurs échecs, je m'y suis finalement remise et j'avoue que, même si le broché reste ma prédilection, cette nouvelle manière de lire a réussie à me séduire.

En 2018, ce sera une année de grands changements personnels. Je vais dire adieu à mon cocon, ma belle pièce bibliothèque. En attendant d'acheter une nouvelle maison, je vais retourner vivre chez mes parents (avec ma fille une semaine sur deux) et je n'aurais plus beaucoup de place pour mes livres (un déchirement). Cela ne m'empêchera pas de lire tout autant et d'attendre avec grande impatience le jour où je pourrais les ressortir de leurs boîtes. 

En 2018, je me lance dans de nouveaux challenges sur les divers réseaux et forums mais mon principal objectif sera de faire baisser ma PAL. Étant donné mes projets personnels, je vais devoir faire un maximum d'économies et donc limiter au maximum mes achats. 

En 2018, ce sera une nouvelle année de découverte et d'évasion littéraire. 

Je termine en remerciant encore les maisons d'éditions et les auteurs qui m'ont fait confiance. 

Je vous fais plein de bisous et vous souhaite une belle année 2018....


"Library Jumpers, tome 2: La gardienne des mensonges" Brenda Drake

Titre: Librabry Jumpers, tome 2: La gardienne des mensonges
Auteure: Brenda Drake
Editions Lumen
Paru le 26 janvier 2017
474 pages
978 2 37102 090 0
Genre: Fantastique, Jeunesse

Synopsis...

Quand le Conseil des mages envoie Gia dans une petite ville du Connecticut, elle croit d'abord que vivre sous protection avec sa famille, ses amis – et, en bonus, Arik en personne – ne devrait pas s'avérer trop désagréable.
Mais la déception ne tarde pas : son meilleur ami, Nick, a du mal à contrôler de tout nouveaux pouvoirs plus qu'inquiétants, son père est de plus en plus proche de Deirdre, la jumelle qui a pris sa place auprès de lui en l'absence de Gia, et Arik semble un peu trop intéressé par une jeune habitante du village.
Bien décidée à retrouver les Chiavi manquantes – ces clés magiques qui sont leur seul espoir –, la jeune Sentinelle, accompagnée de Nick, visite en secret certaines des plus belles bibliothèques de la planète. Mais le sort s'acharne : elle déclenche au détour d'un couloir sombre un piège qui l'expédie vers une bien mystérieuse destination. Pour retrouver les siens, Gia va être contrainte de faire un sacrifice, un choix terrible qui lui coûtera un être cher. Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde !
Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même oeil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

Mon avis...

Quel plaisir de retrouver Gia, sa famille et les autres sentinelles. Dans une autre ville, c'est au Connecticut qu'elle commence sa nouvelle vie de sentinelle. Une adaptation pas simple car elle est maintenant loin de sa meilleure amie et sa grand-même. Elle et Deirdre doivent se faire passer pour des soeurs jumelles aux yeux de leurs nouveaux voisins. Et, bien qu'elles se ressemblent physiquement, leurs personnalités restent très différentes. 

Nick et sa famille ont également emménager dans cette nouvelle ville. Ce dernier a beaucoup de mal avec la gestion de ses pouvoirs et son humeur s'en ressent fortement. A parfois devenir dangereux. Gia est la seule qui parvient à le calmer, le canaliser. Ils continuent ensemble leur quête des Chiavi. Un périple qui recèle bien des dangers. Beaucoup de nouveaux personnages vont interagir aux côtés de Gia et contre elle. Des rencontres exceptionnelles qui n'auraient jamais dû être possibles. 

Le triangle amoureux avec Arik et Bastien est plus présent que jamais. Il va prendre un tournant totalement inattendu pour ma part. Contrairement au premier tome où j'avais quelques réticences par rapport à Bastien, il me plait finalement beaucoup. Deux garçons bien différents qui mettront le coeur de Gia à rude épreuve.

J'ai trouvé Gia bien plus mature. Elle maîtrise maintenant parfaitement ses pouvoirs. En véritable sentinelle, elle devra faire preuve d'une grande maîtrise aussi bien mentale que physique pour affronter les divers obstacles qui peuplent se récit. 

Un récit prenant, palpitant qui ne laisse pas de répit. Il se passe constamment quelque chose. On a droit à de sacrets rebondissements. Des alliés que l'on attend pas et des ennemis dont on aurait jamais soupçonné les intentions. Rien de va plus et les mages sont contraints de prendre des mesures ultimes. Le danger est plus que présent. De lourdes pertes qui m'ont mis les larmes aux yeux. Une fin qui marque un nouveau tournant. Encore des changements nécessaires à la survie de Gia et ses proches. 

Un second tome dans la parfaite continuité du premier, un nouveau coup de coeur. Vite, vite, que la suite sorte. 

Ma note: 💜💜💜💜💜

 

"Les Romantics" Leah Konan

Titre: Les Romantics
Auteure: Leah Konen
Editions La Martinière Jeunesse
Paru le 5 janvier 2017
368 pages
978 2 7324 7864 7
Genre: Romance, Comédie, Jeunesse

Synopsis...

Gael Brennan est un type bien, sensible et terriblement romantique.
Quand il surprend la fille qu'il aime en train d'embrasser son meilleur ami, Mason, son cœur vole en éclats…
Inquiet pour son avenir, l'Amour décide de l'aider. L'amour en personne !
Une comédie romantique écrite par l'Amour.

Mon avis...

Une comédie romantique comme au cinéma où le narrateur n'est autre que "L'Amour" lui-même. A travers l'histoire de Gael, il nous explique son travail sur les relations humaines. Une tâche qui se révèle bien moins facile qu'il n'y paraît. Surtout que l'Amour ne peut pas être partout à la fois. Tout cela écrit avec plume très agréable et beaucoup d'humour. L'Amour fait en effet preuve de beaucoup d'autodérision. 

Chaque être a sa manière bien à lui d'être amoureux, romantique. Au fil du récit, l'Amour va nous en présenter les différents types à travers des exemples concrets. Et toujours cette divine petite touche d'humour. J'ai adoré voir comment il interagit avec le quotidien de Gael. Certaines choses où on le voit venir et d'autres où on ne s'y attendait pas. 

L'intrigue principale reste assez prévisible sur son dénouement mais j'ai adoré la manière dont on arrive au terme. Une suite d'évènements et de bons rebondissements. Avec une fin digne des meilleures comédies romantiques. Impossible de terminer cette lecture sans avoir le sourire jusqu'aux oreilles. 

J'ai bien aimé la personnalité de Gael "le romantique" qui veut croire en l'amour et fini par le voir partout sauf où il est vraiment. On peut dire que l'auteur ne le ménage pas. Il va vivre une grosse déception amoureuse, avoir le coeur brisé. Et ce n'est pas que dans sa vie privée qu'il va souffrir, car ses parents ont décidés de se séparer. L'Amour aura du pain sur la planche! 

Même s'il s'agit d'une comédie romantique j'ai trouvé que la partie sur le divorce des parents et l'impact sur les enfants était très bien traitée. Les réactions des différents protagonistes restent très réalistes même si le récit est lui-même romancé. 

Mon personnage coup de coeur est Sammy. J'ai adoré sa personnalité. Elle m'a touchée.

Une lecture idéale pour les amoureux et l'amour et les autres aussi. 

Ma note: 💜💜💜💜 
 

 

"4 saisons" Davy Artero

Titre: 4 saisons
Auteur: Davy Artero
Editions Rebelle
Paru le 20 janvier 2017
234 pages
978 2 36538 484 1
Genre: Horreur, Fantastique, Paranormal, Thriller
 

Synopsis...

Lorsque l’épouvantable se mêle au quotidien, lorsque les évènements les plus monstrueux surgissent sans crier gare, au fil du temps qui passe, et des changements climatiques.
Automne : Louis mène une vie simple et agréable, mais c’est sans compter ces hallucinations horrifiques qui arrivent sans prévenir. Serait-ce le début d’un long cauchemar qui risquerait d’anéantir toute sa vie ?
Hiver : David n’aurait jamais dû se lever ce matin-là. Mais pourquoi a-t-il accepté l’aide de ce forestier lorsqu’il s’est retrouvé accidenté ?
Printemps : Chacun de nous s’est dit au moins une fois dans sa vie qu’il aurait dû prendre son destin en main et faire vraiment ce qui le passionne. Le problème est que ce n’est pas si facile et, parfois, le destin fait tout son possible pour contrer nos envies.
Été : Henry est allongé, yeux et bouche fermés. Impossible de bouger. Où est-il ? Il ne se souvient de rien.
Des récits qui conduiront le lecteur dans une sombre et terrifiante machination…

Mon avis...

Un récit qui se divise en 4 parties, 4 saisons, 4 histoires qui se retrouvent liées par un sombre dessein, une horrible machination. Dès les premières lignes, on plonge dans l'angoisse, une suite d'évènements surnaturels qui seront vous donner des frissons. Après, on part vers des récits où l'homme devient bourreau. 4 histoires différentes qui vont finalement se retrouver liées et pas forcément comme on pouvait s'y attendre en commençant le livre.

Alors que le côté surnaturel de l'automne m'a donné des angoisses, les scènes bien gores des autres parties m'ont retournées l'estomac. A ne surtout pas lire lorsque le repas est proche, au risque de ne pas bien manger ou digérer. Des scènes dignes de grands films d'horreurs. Parfois même difficiles à lire. Et oui... je suis une petite âme sensible. 

J'ai beaucoup aimé la manière dont le récit est relaté. Une chronologie qui n'est pas celle à laquelle on s'attend. Même dans les moments softs, la tension reste présente et d'autant plus insoutenable lorsqu'on connait le danger. La crainte de voir la situation basculer et surtout de voir la manière dont cela va se passer. Je me suis plusieurs fois surprise à parler tout haut aux personnages pour qu'ils ne fassent pas ou fassent certaines choses. 

La plume de l'auteur est agréable, sans fausse note, les pages défilent. On est aspiré par le récit et toute l'horreur qui le compose. Il faut arriver à son terme pour bien comprendre de quoi il en retourne et se rendre compte à quel point l'intrigue est bien ficelée. 

Un ouvrage à ne pas mettre entre toutes les mains. Il vaut mieux que le lecteur soit bien conscient qu'il s'agit d'un livre "Horreur" et pas un simple thriller. 

Des passages qui viendront tourmenter votre sommeil, vous donner des angoisses, des sueurs froides, de l'épouvante et de l’écœurement. J'ai adoré! 

Ma note: 💜💜💜💜💜 

Un grand merci aux éditions Rebelle pour cet envoi

 

"La fille d'Avant" J.P. Delaney

Titre: La fille d'Avant
Auteur: J.P. Delanay
Editions Mazarine
Paru le 8 mars 2017
432 pages
Genre: Thriller

Synopsis...

C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.

Mon avis...

Une maison pas comme les autres. Conçue par un architecte de renom, n'importe qui ne peut y vivre. Un loyer attrayant mais un foule de règles à respecter. Nous allons suivre la vie de deux jeunes femmes y ayant vécu. Emma celle d'avant et Jane, celle de maintenant. Deux récits en parallèles, deux femmes différentes avec chacune un drame dont elles doivent guérir. Pas les mêmes histoires mais pourtant nombres de points communs. Comme si... l'histoire se répétée!

Outre la maison, elles auront en commun Edward, le fameux architecte avec lequel elles auront toutes les deux une aventure. Celle de Jane semblant être la réplique de celle qu'il a vécu avec Emma. Les deux femmes auront nombres d'interrogations sur cet homme qui ne jure que par le minimalisme. Emma s'interrogera et enquêtera sur la mort de sa femme et son fils. Jane, sur celle de Emma! 

J'ai adoré la manière dont les chapitres, très courts, relatent la vie des deux jeunes femmes. Comme deux univers parallèles où, chacune vit la même vie que l'autre. De nombreuses similitudes dans l'évolution de leurs enquêtes, dans leur relation avec Edward. Mais également des différences car elles n'ont pas le même passif. 

Jane a mis au monde un enfant mort-né. Perte dont elle a beaucoup de mal à s'y faire et dont elle cherche à connaître la cause. Un récit qui m'a profondément touchée. J'ai ressentie une profonde empathie pour Jane. Emma est bien différente. C'est à la suite d'un cambriolage qu'elle décide d'y emménager avec son fiancé Simon. Elle a une personnalité toute particulière. Au bord de la folie, elle joue avec l'anorexie et la mythomanie. Il devient très compliquer de démêler le vrai du faux sur sa vie, son vécu, ce qui l'a conduite à mourir. Car tous ces mensonges font que le nombre de suspects est important. Elles n'ont aucun mal à s'adapter à cette maison, à cette nouvelle manière de vivre. La maison devient pour toutes les deux vitale, le seul endroit où elles se sentent bien, en sécurité. 

Au fil des chapitres, la tension monte jusqu'à l'insoutenable. On ne parvient pas à déterminer ce qui est vrai. Et lorsqu'on commence à y voir clair, à comprendre, il est trop tard. Le danger est là et est bien décidé à aller jusqu'au bout. 

L'auteur nous lance sur une foule de pistes, un grand nombre de scénarios possibles. Pourtant j'avoue n'avoir rien vu venir. Je me suis totalement laissée surprendre par les révélations finales. L'intrigue et son déroulement sont divinement menés. La plume de l'auteur est prenante, addictive. Lorsque vous commencerez cette lecture, je ne peux que vous conseiller de prévoir le temps pour le lire d'une traite. Une fois commencé, il devient impossible de le lâcher. Jusqu'à la toute fin, on doute sur les réactions que vont avoir les protagonistes. Chacun d'eux ayant révélé sa part d'ombre, de folie.

Un thriller psychologique très bien ficelé, magistral. Parfait!

Ma note: 💜💜💜💜💜 

Merci Babelio et les Editions Mazarine pour ce partenariat

 

"Cavale" Virginie Jouannet

Titre: Cavale
Auteure: Virginie Jouannet
Editions XO
19 janvier 2017
413 pages
978 2 84563 864 8
Genre: Roman noir, Contemporain, Thriller

Synopsis...

" Minuit doit être passé depuis longtemps. Les voisins ont dû se réveiller, il faudrait être sourd pour ignorer le va-et-vient dans les escaliers, les éclats des gyrophares qui clignotent inlassablement. Un mauvais rêve. Elle a beau lutter, le sentiment d'irréalité la paralyse. Respire. Ça va revenir. Respire... "

Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé.
À l'arrivée de la police, elle se souvient seulement s'être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang.
Avant cela, rien.
Jeanne doit retrouver la mémoire.
Vite.
Quand commencent les appels anonymes, elle n'a plus le choix. Elle s'enfuit.
Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d'enfance qui ne cesse de la ronger. 

Mon avis...

Jeanne reprend conscience auprès d'un cadavre, celui de son fiancé. Pleine de son sang, elle ne comprend pas comment elle est arrivée là, ce qui s'est passé. Elle est amnésique! On va vivre avec elle l'horreur de ne pas savoir si oui ou non elle est l'assassin. Sa relation n'était pas dès plus simple mais de là à tuer! Ça la ronge de ne pas savoir.

Puis, il y a le harcèlement qui commence. Celui qu'elle nommera Marcel ne lui laissera plus de répit. Le danger plane, elle va être contrainte de fuir en prenant l'identité de sa soeur. Fuite face à l'inculpation d'un homicide, fuite face à Marcel qui la traque, quête de vérité sur ce qui s'est vraiment passé pendant ce laps de temps où elle a perdu la mémoire.

Elle va trouvé refuge dans un petit hôtel. Plus présente que jamais, sa paranoïa la poussera à se méfier de tous, à analyser le comportement de chacun pour vérifier si oui ou non il peut s'agir de Marcel. Elle fera également la connaissance de Emil, le gardien de nuit, avec lequel elle va très vite se lier. Au départ un moyen pour elle de se sentir protégé, ses sentiments vont vite évoluer. Il lui sera d'une grande aide pour retrouver qui elle est vraiment. Une touche de romance qui m'a beaucoup plu.

Durant cette cavale, on va en apprendre beaucoup sur le passé de Jeanne. D'abord le plus récent avec David. Une relation bancale où elle était plus soumise que aimé. Un type exécrable. On va également remonter plus loin dans le passé et découvrir qu'elle a toujours eu l'art de s'enticher des mauvais garçons. Elle sait ce qu'est les coups! 

Mais il y a autre chose qui ronge Jeanne au plus profond d'elle-même. Chose que l'on découvrira à travers ses réminiscences sur sa famille, son enfance pas toujours évidente. Relations compliquées avec sa jumelle, l'arrivée d'un frère handicapé et des parents incapable de tout assumer. Jeanne n'a jamais eu la vie facile. 

Alors qu'elle s'y ait toujours refusée, elle va décidé de consulter un psychiatre. Ce dernier l'aidera en lui donnant des clefs. Jeanne n'est plus que l'ombre d'elle-même et semble proche de la folie. 

Ce livre est une véritable quête de vérité, quête d'identité. Un récit comportant très peu de dialogues (ce qui m'a un peu dérangé). Tout se passe principalement dans la tête de Jeanne, dans ses souvenirs. 

Vers la fin, la tension va très vite monter. Une dernière partie palpitante ou on prend peur pour elle. Durant tout le récit, l'auteur a l'art de garder le mystère. Beaucoup d'évènements son relatés, des faits sous-entendus pour n'être dévoilés que sur la fin. L'intrigue est très bien construite. Il laisse au lecteur le loisir de s'imaginer les choses avant de nous les expliquer.

Une quête de vérité où se mêlent intrigue, danger et romance.

Ma note: 💜💜💜
Un grand merci Livraddict et XO éditions pour ce partenariat

"Audrey Retrouvée" Sophie Kinsella

Titre: Audrey Retrouvée
Auteure: Sophie Kinsella
Editions France Loisirs (piment)
Paru en 2016
352 pages
978 2 298 12216 9
Genre: Jeunesse, Roman
Pour l'acquérir ICI

Synopsis...

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c'était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...

Mon avis...

Un énorme plaisir de retrouver la plume de l'auteure et son humour irrésistible. Alors qu'elle traite d'un sujet sensible, très sérieux, cette lecture a été pour moi un pur moment de bonheur. 

On fait la connaissance de Audrey, narratrice du récit, jeune fille de 14 ans en pleine guérison. On ne sait pas exactement ce qui l'a conduite à avoir de tels troubles mais on se l'imagine. J'ai trouvé que l'auteure a très bien présenté les choses. C'est une jeune fille attachante qui, malgré toute la bonne volonté du monde, peine à revenir à une vie normale. Elle est aidée de son psy, le Dr Sarah qui va lui proposer de réaliser un film sur sa famille. J'ai adoré la manière dont la narration change et se transforme en véritable scénario. Des petites scènes de vie à la fois touchantes et tragiques mais également toujours avec ce petit brin d'humour dont l'auteure à le secret. 

Mais c'est aussi grâce à Linus que l'on va véritablement voir Audrey évoluer. Au départ l'ami de son frère, il va s'intéresser à la jeune fille et prendre une grande importance dans sa vie. La naissance d'un premier amour, la renaissance d'Audrey.

Audrey a une famille adorable. Une mère pas toujours évidente même si elle veut bien faire, surtout pour le frère d'Audrey. On y voit l'incompréhension des parents face aux nouvelles passions des ados. A être borné sur des idéaux lus dans des magasines plutôt qu'à l'écoute de leur progéniture. On comprendra également, en même temps qu'on verra le rétablissement d'Audrey, que son mal à également eu un impact sur ses proches. Impact qu'elle n'a pas vu et dont elle va prendre conscience.

Même si le sujet n'est pas simple, l'auteure l'a divinement bien traité. Avec son humour qui adoucit les angles, de belles réparties qui nous font rire lors des situations plus délicates. J'ai trouvé ce récit très vrai dans les réactions des personnages, dans le quotidien qu'ils vivent. 

Ce livre a été une excellente lecture, un coup de coeur. Que vous soyez ados ou parents, je vous le conseille vivement.

Ma note: 💜💜💜💜

"Kristine Vendel, tome 1: Juste un crime" Theodor Kallifatides

Titre: Kristina Vendel, tome 1: Juste un crime
Auteur: Theodor Kallifatides
Editions Rivages noir
Paru le 9 novembre 2016
277 pages
978 2743 637965
Genre: Policier, Roman Noir

Synopsis...

Dans un lac proche de Stockholm, un sac noir refait surface peu après le dégel. Il contient le cadavre d'une femme assassinée. Pour identifier la victime, la jeune commissaire Kristina Vendel ne dispose que d'un petit bijou orthodoxe qu'elle porte au cou. Banal drame urbain, meurtre crapuleux, règlement de comptes entre mafias de l'Est ? D'avance, Kristina est donnée perdante : qui se soucie d'une immigrée peut-être clandestine, peut-être une prostituée ? C'est d'ailleurs cela qui, au fond, la chiffonne : est-il possible que quelqu'un disparaisse sans laisser la moindre trace ? Une vie humaine peut-elle passer totalement inaperçue ? 

 Mon avis...

Une bonne idée de départ. La découverte d'un cadavre dans un sac au bord de l'eau, une femme semble t'il! On sent que les enquêteurs vont devoir mener de sacrés investigations pour élucider ce crime. Un décors bien planté, une ville lugubre, beaucoup d'immigrés russes et géorgiens. Chacun ayant sa manière bien à lui de s'implanter dans la petite ville. 

Mais voilà, ce polar ne m'a malheureusement pas convaincu. J'ai trouvé que tout est beaucoup trop noir, surtout dans la vie des policiers chargés de l'enquête. Des vies privées qui prennent bien trop le pas sur l'intrigue principale. Ce qui est dommage. Même pour un protagoniste ne faisant qu'une brève apparition, nous avons droit à trop de détails sur sa vie privée. Ce qui devient franchement déprimant lorsqu'on prend conscience qu'aucun ne semble heureux, qu'ils subissent leur quotidien, leurs malheurs. L'enquête et les investigations se suivent mais elles restent trop peu présentes. Même en plein interrogatoire, on part sur les pensées privées des enquêteurs et dévie une nouvelle fois de l'intrigue principale.

J'avoue que la seule chose qui m'ait poussée à terminer cette lecture, outre le fait que je voulais tout de même connaître qui était le tueur, c'est qu'elle fait partie d'une trilogie. Du coup, j'avais peur qu'en ne terminant pas ce premier tome, je rate une info nécessaire à la compréhension de la suite. 

Fort heureusement, la fin prend un tour un peu meilleur pour les enquêteurs et me fait espérer que la suite sera plus agréable à lire. Qu'ils auront moins de soucis personnels et que les deux autres récits seront plus concentrés sur l'enquête et ses investigations.

Mon avis: 💜💜

"Calendar Girl - Janvier" Audrey Carlan

Titre: Calendar Girl, Janvier
Auteure: Audrey Carlan
Editions Hugo New Romance
Paru le 5 janvier 2017
154 pages
978 2 298 12305 0
Genre: Erotisme, Romance

Synopsis...

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme...

Mon avis...

On fait la connaissance de Mia, une jeune femme très attachante qui se lance dans une aventure peu banale pour sortir son père du pétrin. Elle sent qu'elle n'a pas le choix. Elle a besoin d'obtenir au plus vite une très grosse somme d'argent. Le boulot d'escorte que lui propose sa tante devient la seule et ultime solution. 12 mois, 12 villes, 12 hommes différents. Elle ne sait pas trop à quoi s'attendre et part avec une certaine appréhension.

C'est au côté de Wes qu'elle va vivre ce premier mois. Pas du tout ce à quoi elle s'attendait, elle va prendre beaucoup de plaisir à son nouveau rôle. Un plaisir physique car Wes est un beau gosse dieu du sexe. Et également un plaisir tout simple grâce aux merveilleux moments qu'elle va vivre à ses côtés. 

Très vite, la relation va évoluer en amitié améliorée. Ils vont devenir très proche. Elle va rencontrer sa famille. Cette dernière peu banale, totalement ouverte sur le rôle que joue Mia, elle sera parfaitement acceptée dans leur clan. Dans les relations de Wes également, elle se fera de nouveaux amis. 

Ce livre n'est, pour moi, pas une romance. Et ce, même si les sentiments que Wes et Mia deviennent de plus en plus ambiguës. Les scènes de sexes s'enchaînent, de l'érotisme bien comme il faut. Même s'ils auront de plus en plus de mal à les respecter, ils se sont fixer des règles dès le départ. La raison de toute cette aventure empêche le "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". 

La fin annonce déjà le décors du mois de février. Un nouvel homme, une nouvelle ville et un nouveau décors bien différent. Mia y va maintenant sans crainte, certaine que cette année lui réservera encore bien des surprises, des moments de vie inoubliables. 

Je sens que, chaque mois, je vais attendre avec impatience le nouveau Calendar Girl. J'espère que l'auteure arrivera à bien diversifier les hommes et les aventures. J'avoue avoir un peu peur que, en 12 mois, elle ne finisse pas tomber dans le redondant. On verra. J'ai hâte.

En tout cas, ce premier tome est un coup de coeur.

Mon avis: 💜💜💜💜💜

 

"Wild Fell" Michael Rowe

Titre: Wild Fell
Auteur: Michael Rowe
Editions Bragelonne
Paru le 14 septembre 2016
288 pages
979 10 281 0096 4
Genre: Horreur, Fantastique, Paranormal

Synopsis...

Elle attend dans l’obscurité depuis plus d’un siècle. Dressée sur les rives désolées de Blackmore Island, Wild Fell tombe en ruine. La vieille demeure résiste pourtant aux assauts des saisons depuis des décennies. Bâtie pour sa famille par un homme de pouvoir du xixe siècle, la maison a gardé ses terribles secrets. Depuis cent ans, les habitants de la région prient pour que les ombres piégées à l’intérieur de Wild Fell y restent, loin, très loin de la lumière. À présent, il est venu à elle. Jameson Browning, qui connaît bien la souffrance, a acheté Wild Fell avec l’intention d’y commencer une nouvelle vie. De laisser entrer la lumière. Mais ce qui rôde dans la maison est fidèle aux ténèbres qui y règnent, et la garde jalousement. Elle a attendu Jameson toute sa vie… ou même plus longtemps. Et maintenant, enfin… elle l’a trouvé.

Mon avis... 

Si vous aimez l'horreur, les fantômes, les esprits qui viennent hanter votre quotidien et vous donner des frissons, ce livre est fait pour vous. 

Au départ, on va voir comment naissent les légendes à travers une démonstration du pouvoir des esprits de Blackmore Island. Dès le départ, le ton est donné. Et cette question toute simple... croyez-vous aux fantômes? Si vous dites non, votre certitude risque de s'étioler au fil de cette lecture.

On va suivre Jameson de son enfance à nos jours. Tout petit, il aura une amie bien particulière qui habite son miroir. Amanda. Au départ anodine, elle va vite devenir inquiétante. Des évènements étranges auront lieux et Jameson prend conscience qu'elle en est l'auteur. Sa peur croîtra de jour en jour et il finira par briser le miroir. Mais Amanda n'a pas dit son dernier mot. Elle est déterminée à le faire venir à elle!

J'ai aimé la manière dont l'intrigue est construite mais la première partie est trop longue à mon goût. Nécessaire oui mais les évènements sont trop longuement relatés. J'aurais préféré que l'auteur se cantonne à l'essentiel sans trop épiloguer autour. Par contre, la seconde partie, lorsque Jameson arrive enfin à Blackmore Island, devient véritablement captivante. On bascule dans l'horreur avec des scènes à vous donner des frissons. Pourtant, je regrette le côté un peu trop irréel de la seconde partie qui aurait nécessité plus d'explications. Notamment sur l'impact du temps qui reste assez flou. Cela ne m'a empêché de bien flipper.

Oserez-vous encore avoir un miroir près de vous après cette lecture!? Et ces petits papillons de nuit, je suis certaine que vous ne les regarderez plus du même œil après avoir fait la connaissance d'Amanda!

Ma note: 💜💜💜

 

"Hortense" Jacques Expert

Titre: Hortense
Auteur: Jacques Expert
Editions Sonatine
Paru le 9 juin 2016
318 pages
978 2 35584 502 4
Genre: Thriller

Synopsis...

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?

Mon avis...

L'auteur nous plonge dans un thriller psychologique qui captive dès les premières lignes. On suit le récit en 2015 avec des réminiscences du passé à travers les mots de Sophie et Hortense. Mais également des personnes de leur entourage, plus ou moins proches, qui ont été interrogées par la police. C'est par ses extraits de procès verbaux disséminés un peu partout, que l'on va vite comprendre qu'il s'est passé un fait terrible dont nous n'avons pas encore connaissance. 

J'ai adoré la construction de l'histoire. Le fait de suivre l'intrigue à travers les pensées de plusieurs protagonistes même si les principaux sont Sophie et Hortense. On s'attache à cette femme qui a vue sa vie basculée le jour où on lui a pris son bien le plus précieux, sa fille. Et on est de tout coeur avec elle lorsqu'elle la retrouve enfin en la personne de Emmanuelle. Un récit très prenant, très psychologique. 

Pourtant, peu à peu, on voit un autre aspect de la personnalité de Sophie faire surface. Sans doute pas totalement saine d'esprit, elle a parfois de drôles de réactions. Mais qui n'en aurait pas après avoir vécu à un tel drame! Une femme veille avant l'âge. Des attitudes qui dérangent sans trop comprendre pourquoi. On a l'impression que tout n'est pas clair, que l'on passe à côté d'un point essentiel.

De sacrés rebondissements et retournements de situation. L'auteur nous laisse dans le flou sur certains points et, en même temps, nous offre nombres d'indices et de certitudes sur d'autres. Il mène son lecteur par le bout du nez, l'emmène où il veut jusqu'à un final à couper le souffle. La chose à laquelle il est totalement impossible de s'attendre. 

Une fin qui m'a clouée sur place. Toutes les certitudes que j'avais se sont envolées et beaucoup de nouvelles questions ont faits leur apparition. Je regrette que les choses se terminent bien trop vite après la grande révélation. Un épilogue bien trop succins. J'aurais souhaité un dernier flash back qui nous explique ce qui s'est vraiment passé le jour du drame. Car je vous l'avoue, j'ai du mal à accepter cette conclusion. Je n'y vois pas toute la logique. A même me paraître impossible.

Je suis passé à un doigt du coup de coeur. Un thriller psychologique haletant, prenant mais où il me manque un certain nombre d'explications pour que la fin soit parfaite.

Ma note: 💜💜💜💜💜

 

Top des articles les plus consultés ces 7 derniers jours