C'est lundi... que lisez-vous? - Semaine du 26 septembre 2022


Coucou,

Cette semaine marque le retour de mon rythme habituel avec 

3 lectures terminées...


"J'ai craqué au bureau" de Louise Cado: Un roman qui nous apprend beaucoup, qui est riche et qui, en même temps, nous fait passer un agréable moment de détente. 

"Lucie se rebiffe" de Caroline Kant : J’ai adoré ce nouveau tome avec ses nouveaux personnages qui m’ont beaucoup touchée et bien fait rire aussi. 

"Mon enfance tout feu tout flamme" de Michel Douard : Un roman avec de bonnes bases historiques qui nous fait découvrir l’histoire avec une belle dose d’humour.

Et ma lecture actuelle...


"Sorcière de la nuit" Charline Malaval

Et vous, que lisez-vous???

Belle semaine à tous
 

"Une petite société" Noëlle Renaude


Auteure: Noëlle Renaude
Titre: Une petit société
Editions Rivage Noir
Paru le 7 septembre 2022
352 pages

Synopsis...


Depuis que Tom, un jeune handicapé mental vivant avec une mère de substitution dans une étrange demeure, a tenté d’enlever la petite la voisine prépubère, tous les regards se portent sur leur maisonnée.

Mon avis...


Une lecture qui sort de l’ordinaire, de ma zone de confort. Non pas par son style noir mais par la manière dont il a été écrit. 

Une ponctuation faite principalement le virgules nous donne des phrases très longues où la narration s’entremêle avec les dialogues. Il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter. Et aussi parfois relire certains passage. 

Un roman qui a du rythme avec un intrigue principale et d’autres, nombreuses, qui viennent s’intercaler. Aucune place à l’ennui. L’auteure nous emporte dans ces destins, dans ses petits bouts de vie.

Une vraie petite société qui se dévoile où chaque protagoniste a son petit plus qui nous le rend intéressant. Des petites touches d’humour dans ce roman qui reste malgré tout très sombre. 

Des révélations attendues et de nombreuses surprises. Dans les faits mais aussi dans la personnalité et l’évolution des protagonistes. 

J’ai passé un très bon moment avec ce roman qui se démarque par son écriture particulière et m’a fait agréablement sortir de ma zone de confort. 

"J'ai craqué au bureau - Histoire ébouriffante de Louis Paster" Louise Cado


Titre: J'ai craqué au bureau : Histoire ébouriffante de Louis Paster
Auteure: Louise Cado
Editions Eyrolles
Paru le 22 septembre 2022
336 pages

Synopsis...


Octobre 1886. Louis Pasteur est à l'apogée de sa carrière, ses premières inoculations contre la rage sont un succès et il est devenu une star. Mais un matin, le chercheur craque, il ne réussit plus à se lever ; même le traitement du médecin de famille ne parvient pas à le tirer de son apathie. Très inquiète, Marie, sa femme, lui demande de consulter un étrange spécialiste.

Conscient du retard que prendraient ses projets si l'opinion apprenait qu'il est malade, Pasteur accepte. Le voilà chez un psy, qui diagnostique un burn-out. Mais pendant ce temps, les opposants au vaccin s'agitent et l'équipe du laboratoire doit faire face à des incidents...

Mon avis...

Tout le monde connait l'Institut Pasteur. Tout le monde sait qu'il tient son nom d'un grand homme. Mais que savez-vous de cet homme? De sa vie? De sa femme Marie?

Grâce à ce roman nourrit par la lecture de nombreuses biographies et par la correspondance de Pasteur, l'auteure va nous faire découvrir l'homme et un petit bout important de son existence. Une période où l'évolution de la médecine est en pleine apogée. 

Pasteur, un grand homme que j'ai trouvé attendrissant. Un papi au grand coeur qui ne supporte pas de faire du mal. On le découvre entier, soucieux des autres, meurtri par les détracteurs et grand de son savoir. Une volonté de fer qui l'anime et toujours soutenu par sa femme, Marie. 

Louis est un passionné que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir à travers les mots de l'auteure, les faits importants qu'elle a choisi de nous présenter. Un roman qui nous apprend beaucoup, qui est riche et qui, en même temps, nous fait passer un agréable moment de détente. 

Parce qu'il s'agit d'un roman, des libertés ont été prises, notamment dans la thérapie suivie par Pasteur. Le livre porte bien son titre et ça lui donne un côté plus actuel. J'ai adoré les petites notes d'humour qui font sourire. 

Un dernier mot pour la présentation même du livre. Pleine de peps, elle donne envie de se ruer sur le livre pour découvrir cet homme exceptionnel. 


"La BD qui t'aide à te concentrer et à mieux t'organiser" Géraldine Bindi & Matthieu Roda



Titre: La BD qui t'aide à te concentrer et à mieux t'organiser
Auteurs: Géraldine Bindi & Matthieu Roda
Editions Casterman Jeunesse
Paru le 24 aout 2022
48 pages
Jeunesse dès 8 ans

Synopsis...


Face aux devoirs, aux leçons, aux contrôles qui s'enchaînent et aux notes qui tombent, il est souvent difficile de ne pas céder au stress... Cette bande dessinée souhaite t'aider en te donnant des conseils concrets : Gérer ton temps, tes objectifs scolaires et tes priorités au quotidien, être plus efficace. Comprendre pourquoi il est bénéfique de diminuer ton temps d'écran. Mais aussi apprendre la bienveillance envers toi-même, valoriser tes talents. Et ainsi dégager du temps pour te consacrer à ce que tu aimes faire vraiment ! Grâce à Inaya, Jimmy, Noah, Diane, Sacha, Mireille et surtout grâce à toi, réussir à l'école deviendra un jeu d'enfants !

Mon avis...


Lorsque j'ai vu cette BD, j'ai immédiatement pensé à ma fille et, en la découvrant, j'ai été totalement séduite et certaine qu'elle allait lui plaire. Au début, vu le thème et vu qu'elle aime râler, elle a rechigné. Mais dès qu'elle a lu la première page, elle a été emportée et m'en a venté ses qualités. 

C'est justement pensé pour offrir à l'enfant le confort de la lecture avec une belle qualité d'apprentissage. Plusieurs protagonistes différents dans leurs caractères, dans leurs difficultés et leurs ambitions. Chaque enfant pourra facilement s'identifier à l'un d'eux, se projeter et se sentir concerné.

A travers les différentes planches, il va apprendre à identifier ses lacunes, à comprendre l'importance d'un environnement propice à la concentration, l'importance d'une bonne hygiène de vie et d'une bonne gestion émotionnelle. C'est bien d'apprendre mais il est tout aussi primordial de savoir se détendre correctement. Tout est lié. 

Présenté avec humour, tout y est très positif et encourageant. Les erreurs ne sont pas des échecs. L'enfant pourra se retrouver dans les craintes et dans les rêves des petits personnages. Il va apprendre les pièges à éviter et y découvrir une foule d'astuces pour y arriver. Une lecture très ouverte dans la lignée de l'éducation positive. Chacun est différent. Il ne faut pas se comparer aux autres mais à soi-même!

Tout en simplicité et avec des mots justes. Les phrases sont joliment tournées pour donner envie à l'enfant sans aucun sentiment d'obligation. Il découvre le bonheur des personnages face à leurs progrès et ça va lui donner plus encore envie de ressentir la même chose. 

Le petit plus, de nombreux outils ludiques sont proposés et les dernières pages de la BD sont là pour aider l'enfant à les mettre en pratique. 

Cette BD est un très bel outil d'apprentissage. Elle a les mots justes que, nous parents, avons souvent du mal à trouver pour aider notre enfants. C'est toujours plus gaie de faire comme le personnage de la BD que de faire ce que dit maman ou papa ;-)









 

"La fille de l'Ogre" Catherine Bardon


Titre: La fille de l'Ogre
Auteure: Catherine Bardon
Editions Les Escales
406 pages
Paru le 18 aout 2022


Synopsis...


1915. Flor de Oro naît à San Cristóbal, en République dominicaine. Son père, petit truand devenu militaire, ne vise rien de moins que la tête de l'État. Il est déterminé à faire de sa fille une femme cultivée et sophistiquée, à la hauteur de sa propre ambition. Elle quitte alors sa famille pour devenir pensionnaire en France, dans le très chic collège pour jeunes filles de Bouffémont.
Quand son père prend le pouvoir, Flor de Oro rentre dans son île et rencontre celui qui deviendra le premier de ses neuf maris, Porfirio Rubirosa, un play-boy au profil trouble, mi gigolo, mi diplomate-espion, qu'elle épouse à dix-sept ans. Mais Trujillo, seul maître après Dieu, entend contrôler la vie de sa fille. Elle doit lui obéir, comme tous les Dominicains entièrement soumis au Bienfaiteur de la Patrie, ce dictateur sanguinaire.
Marquée par l'emprise de ces deux hommes à l'amour nocif, de mariages en exils, de l'Allemagne nazie aux États-Unis, de grâce en disgrâce, Flor de Oro luttera toute sa vie pour se libérer de leur joug.

Mon avis...


Un roman qui retrace la vie d'une femme méconnue mais non moins exceptionnelle. Flor de Oro, celle qui apparaît rapidement dans les livres d'histoire car elle est la fille d'un terrible dictateur, Trujillo. Grâce à l'auteure, nous découvrons ce qu'a été la vie de l'enfant, puis la femme qu'est Flor de Oro. 

Une vie et un destin peu commun. L'enfance et la recherche d'amour de ce père absent qui a déjà tant d'exigences pour l'éducation de sa fille. Puis rapidement, à peine sortie de l'adolescence, la vie de femme. Avec son premier mari, le grand amour de sa vie, Porfirio Rubirosa. Lui aussi fait partie de l'histoire et tout comme avec son père, on ne fait qu'y évoquer Flor. 

Flor, une femme au caractère fort qui va pourtant, tout au long de sa vie, subir le courroux des hommes. Celui de son père qui n'aura de cesse de garder un œil sur elle. Toujours sous son emprise, toujours à servir ses manigances sans qu'elle s'en rende compte de suite. Car le Trujillo ne fait jamais rien par hasard. Des mariages, 9, à la va vite parce qu'elle est la fille de et qu'elle ne peut se permettre de simplement fréquenter un homme. 

Une vie durant laquelle elle naviguera entre richesse et dénuement. Une vie où elle aurait tant voulu être qqn mais où son père ne lui en aura jamais laissé l'opportunité ou si peu. Une vie à rechercher l'amour et à trop souvent se tromper. Des fuites toujours veines dans de nombreux pays. 

Flor va souffrir, va mettre son corps à bout et se réfugier dans l'alcool. Elle n'aura pas toujours de bonnes fréquentations. Des amitiés qui ne lui seront pas fidèles. Il est dangereux de côtoyer Flor de Oro. 

J'ai adoré me plonger dans son histoire. Une vie à la fois captivante, bouleversante, déroutante, parfois heureuse et souvent horrible. Merci à l'auteure d'avoir écrit ce roman pour nous offrir l'histoire de cette femme pleine de courage qui mérite qu'on découvre son histoire. 
 

"Une terrible délicatesse" Jo Browning Wroe


Titre: Une terrible délicatesse
Auteure: Jo Browning Wroe
Editions Les Escales
Paru le 25 aout 2022
448 pages

Synopsis...


Octobre 1966. William Lavery, dix-neuf ans, vient de recevoir son diplôme. Il va rejoindre, comme son père et son grand-père avant lui, l’entreprise de pompes funèbres familiale. Mais alors que la soirée de remise des diplômes bat son plein, un télégramme annonce une terrible nouvelle : un glissement de terrain dans la petite ville minière d’Aberfan a enseveli une école. William se porte immédiatement volontaire pour prêter main-forte aux autres embaumeurs.
Sa vie sera irrémédiablement bouleversée par cette tragédie qui jette une lumière aveuglante sur les secrets enfouis de son passé. Pourquoi William a-t-il arrêté de chanter, lui qui est doué d’une voix exceptionnelle ? Pourquoi ne parle-t-il plus à sa mère, ni à son meilleur ami ? Le jeune homme, à l’aube de sa vie d’adulte, apprendra que la compassion peut avoir des conséquences surprenantes et que porter secours aux autres est peut-être une autre manière de guérir soi-même.

Mon avis...


William, un jeune homme plein d'ambitions qui rêve d'amour et de bonheur. Jusqu'au jour où il va partir comme embaumeur bénévole sur les lieux du terrible drame d'Aberfan. D'avoir dû embaumer quantité d'enfants dans de telles conditions va profondément le marquer et va tout changer.

Au fil des chapitres, l'auteure va nous narrer son passé. Une enfance qui déjà à profondément marqué et meurtri William. C'est avec pudeur et retenue que l'auteure va nous dévoiler les faits. Le lecteur est captivé, intrigué et ce n'est que vers la fin qu'il sera enfin toute la vérité. 

On va suivre le chemin de résilience de William. Peu à peu, il va devoir affronter ce qu'il s'était jurer de ne plus jamais côtoyer pour enfin pouvoir tirer un trait. Pour pouvoir aller de l'avant et oublier ses terribles cauchemars et flashbacks. A travers les mots de l'auteure on ressent sa tourmente, sa tristesse et son désarroi.

Une histoire qui pour montre toute la beauté du métier d'embaumeur dans la passion et la finesse que met William a redonner une apparence aux défunts. Sa manière de s'adresser à eux comme pour les rassurer. 

Un roman qui nous parle aussi l'homosexualité. Du tabou qu'elle était à cette époque et du rejet dont elle faisait l'objet. C'est beau de voir que, même s'ils ne s'affichent pas, ces hommes s'autorisent à la vivre. 

Une histoire forte et prenante qui nous embarque dès les premières lignes. Elle va nous faire passer par une foule de sentiments. Nous montrer une réalité souvent difficile mais où le courage et l'entourage vont aider à grandir. 

Top des articles les plus consultés ces 7 derniers jours